L’Express – Actualites Politique, Monde, Economie et Culture

Homosexualite: «Mes jeunes internautes le savent des leur enfance»

Notre photo d’un enfant new-yorkais emu aux larmes en evoquant le homosexualite a suscite votre certain scepticisme. A quel age prend-on consicence de son homosexualite? L’avis du pedopsychiatre Xavier Pommereau.

«Je suis homosexuel et j’ai peur pour mon futur, peur que les individus ne m’aiment pas.» Ce garcon, photographie sur la page Facebook Humans of New York, a emu avec le desarroi. Mais nombre d’internautes se paraissent interroges qu’un garcon si jeune soit fixe dans ses orientations sexuelles.

Facebook / Humans of New York / Stanton

Ses larmes ont fait le tour du monde. Assis via le perron de le immeuble, un jeune new-yorkais hurle. Manque Afin de une affaire de gouter vole ou de mauvaise note, c’est pour son avenir que cet enfant s’inquiete. «Je suis homosexuel et j’ai peur pour mon futur, peur que les mecs ne m’aiment pas», confie-t-il sur le site tout d’un photographe de rue americain.

Publiee le 3 juillet, la photo fut «likee» plus de 600 000 fois et a emu jusque au sein des plus hautes spheres. En quelques jours, il a recu des milliers de messages de soutiens. Hillary Clinton elle-meme lui a promis «un avenir incroyable». Au milieu de tous ces encouragements, plusieurs ont denonce votre cliche militant, arguant qu’a votre age-la, on ne pourra avoir conscience de son orientation sexuelle. L’avis de Xavier Pommereau, pedopsychiatre, directeur du pole Adolescent au CHU de Bordeaux.

A quel age prend-on conscience de le homosexualite?

Notre moins rarement, nos jeunes personnes le savent des leur enfance mais sans i?tre capable de se le dire, mettre des mots sur ce qu’ils ressentent. Un petit garcon, Prenons un exemple, va sentir qu’il sera attire via nos hommes mais jamais pour trouver une figure de l’autorite. J’ai un patient qui aimait les bras de son prof de judo. C’est la meme chose qu’un gamin attire via sa maitresse a l’ecole. Mais a cet age, il n’y a pas de representation sexuelle de une telle attirance. En general, ils reconnaissent ces indices a posteriori.

A l’adolescence, voire meme a la preadolescence. Les jeunes murissent aujourd’hui plus precocement : grace a Internet, la television, ils sont hyper informes et commencent a avoir des representations sexuelles vers 9-11 annees. Notre processus d’acceptation est malgre tout long.

Qu’est-ce qui est le plus dur a accepter?

L’adolescence tout d’un petit homosexuel est souvent une source de souffrance en raison du vecu en difference. L’homophobie reste bien evidemment un probleme: nos attaques, le harcelement, des moqueries leur font beaucoup de mal mais votre n’est qu’un aspect une souffrance. Avant meme d’accepter le regard des autres, on doit s’accepter soi-meme. Les aider colombian cupid france a accepter leur difference est l’optique de notre boulot. Beaucoup d’ados refoulent un temps leur homosexualite, vivent une relation heterosexuelle pour se persuader qu’ils paraissent tel tout le monde.

Y a-t-il une difference entre l’acceptation de l’homosexualite masculine et feminine?

L’homosexualite feminine etant moins visible, elle est souvent plus facile a accepter. Deux adolescentes qui se tiennent par la main ou dorment dans le meme lit peuvent rapidement passer Afin de des meilleures amies. Alors que 2 garcons de 15-16 annees qui font la aussi chose sont immediatement catalogues «homosexuels».

L’acceptation de l’homosexualite par les proches a-t-elle evoluee?

Beaucoup. Il y a vingt ans, les parents acceptaient fort mal une telle annonce, Quelques hurlaient, pleuraient, tournaient le dos a un enfant. On en avait regulierement qui nous emmenaient un ado pour qu’on «corrige» cette homosexualite. Mes mentalites ont bon nombre evolue. Dans les manuels de psychiatrie des annees 60 ou 70, l’homosexualite etait par exemple consideree tel une perversion sexuelle. Il a fallu tarder des annees 90 pour qu’on admette qu’il s’agissait d’un penchant dont on ne sait au passage i  chaque fois pas vraiment quand il prend racine.

De nos jours ces reactions extremes seront rares. Dans la grande majorite des cas, des parents ne semblent jamais tres a l’aise avec l’homosexualite de leur enfant – principalement parce qu’ils ont des representations – mais ils l’acceptent. Et des mentalites evoluent dans ce sens: les adolescents sont plus ouverts que leurs parents sur le sujet.